Le Monde de Nalya

Actualité du monde du livre et de l'éducation. Conseils et adresses pour préparer le CAPES documentation et le concours de bibliothécaire territorial.

19 septembre 2007

Synthèse

1- Qu’est-ce que le projet documentaire et la conduite de la politique documentaire d’un établissement scolaire ?

Définir une politique documentaire d’un établissement permet de fixer à moyen et à long terme les orientations d’un lieu tel que le CDI et les activités de l’enseignant documentaliste, de délimiter son périmètre d’intervention, de poser et de hiérarchiser ses objectifs de travail documentaire et pédagogique, de discuter et d’évaluer les ressources matérielles, financières et humaines qui sont seront allouées pour atteindre les objectifs fixés.

Comme toute démarche de projet, l’intérêt de participer au pilotage d’un projet est de pouvoir discuter avec les différents partenaires d’un établissement scolaire. Cette nécessaire réflexion commune permet de « se rassurer », de regarder l’horizon, de travailler en concertation sur des objectifs négociés avec l’équipe pédagogique, son chef d’établissement, le conseil d’administration, son inspecteur et avec différents partenaires. De plus, construire une politique documentaire pour son établissement permet d’échanger son expérience de professionnel avec d’autres collègues documentalistes et de garder une mémoire du CDI.

Enfin, l’intérêt institutionnel est de pouvoir recueillir une photographie académique de l’existant en ressources matérielles, documentaires et humaines, base de discussion et d’argumentation avec l’Etat et les collectivités locales pour un développement des moyens (par exemple en zone rurale).

Du point de vue de la méthode, une échéance pour mettre en œuvre le projet documentaire doit être fixée (trois ans) tout comme les réajustements annuels nécessaires.

Comme tout projet (informatique, pédagogique, etc., la démarche de construction du projet nécessite trois étapes préalables :

Un état de l’existant détaillé : il s’agit de dresser un inventaire des ressources et moyens humains, documentaires, budgétaires, matériels (locaux, mobilier, informatique).

Pour les personnels, la répartition des fonctions, le degré d’implication dans différentes actions (ex. développement de l’intranet de l’établissement), la gestion de l’emploi du temps doivent être précisés. L’analyse de l’existant nécessite de passer au crible toutes les étapes de la chaîne documentaire pour dresser les dysfonctionnements et améliorations du futur système. On peut de la même façon prendre en compte l’environnement documentaire local, national…

L’étude des rapports d’activité permet notamment de construire cette étape de même que l’établissement d’indicateurs d’activité.

Un état des besoins : les élèves, les siens, les collègues enseignants de discipline, le chef d’établissement, etc…Il faut définir si l’on souhaite mêler à une enquête de besoins, une enquête de satisfaction et des usages.

Une analyse du contexte, des enjeux et des attentes au travers de documents tels que le projet d’établissement, les programmes scolaires, la circulaire de mission, les rapports de l’IGEN …

Source :Document de réflexion sur l’aide à la construction du projet documentaire d’un CDI et sur la mise en œuvre d’indicateurs d’activité. CRDP de Poitou-charentes – Département Documentation – décembre 2002 et mis à jour en janvier 2004.

http://www.wikio.fr
Posté par Nalya à 09:19 - "Culture pratique" - Commentaires [0] - Permalien [#]

Poster un commentaire