Le Monde de Nalya

Actualité du monde du livre et de l'éducation. Conseils et adresses pour préparer le CAPES documentation et le concours de bibliothécaire territorial.

23 octobre 2007

Enseignement et TIC

"L’introduction des Tice (technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement) à l’école risque, à terme, de modifier en profondeur la nature du métier d’enseignant. Les profs vont-ils se transformer demain en guide de la complexité numérique ?"

"Demain, un prof numérique?" - Article paru dans Sciences Humaines, numéro spécial n°5, temporairement en ligne.

Les temps forts de l'article :

-> Les Tice vont-elles transformer les pratiques pédagogiques ou ne doivent-elles rester qu’un outil au service de la pédagogie ?

 Etat des lieux : un paysage encore fortement inégal

  • en primaire = 1 ordinateur pour 15 élèves
  • en établissement 2ndaire = 100% connexion à internet
  • lycée = 1 ordinateur pour 5 élèves
  • collège = 1 ordinateur pour 5 à 10 élèves.

 Usage des professeurs :

  • 1/3 font un usage régulier des Tice dans leur classe
  • La moitié s’interroge sur cette pratique et ont des usages ponctuels et hésitants
  • 10% réfractaires, se refusent à l’utilisation des Tice
  • Paradoxe = 80% des professeurs connecté à Internet à leur domicile, alors qu’une bonne part d’entre eux ne voit pas      l’intérêt de cette culture numérique pour la classe.

 Les raisons des réticences :

  • demande dans un premier temps un surcroit de travail, et qui non valorisé par l’institution
  • peut amener à une remise en cause de sa pédagogie
  • être ringardisé par ses élèves qui en savent parfois plus que leurs professeurs.

Nouvel enjeu = En plus de sa capacité à transmettre des connaissances, le prof de demain devra sans doute être une personne-ressource capable d’accompagner ses élèves dans les arcanes de la culture numérique.

Atout des Tice :

  • créer des supports de travail parfaitement adaptés aux difficultés des élèves à un temps T.
  • utilisation de contenus originaux trouvés sur le net
  • créer ses propres contenus de travail (ex : enregistrer ses cours pour permettre aux élèves de les réécouter chez eux)

Deux visions :

Ø Certains mettent en avant une question d’équilibre entre transmettre et accompagner, deux fonctions de tout temps présentes dans la profession, qui basculera demain un peu plus au profit de la seconde.

Ø Les autres préfèrent parler de nouveau paradigme, évoquant le passage d’un rapport vertical où le maître sait et les élèves apprennent, à un rapport horizontal où prof et élèves apprennent ensemble sur une plateforme de collaboration

 Nouveau rôle de l’enseignant :

  • Ils pourront aider les élèves à faire le tri dans les résultats donnés par les moteurs de recherche.
  • Ils pourront limiter la pratique du plagiat intellectuel rendu possible par Internet.
  • Ils occuperont la place réelle et symbolique permettant de penser et de prendre ses distances par rapport à cette nouvelle complexité de l’information

Evaluation des compétences des enseignants en matière de Tice par le C2i.

Nouvel enjeu :Cette culture numérique rompt en effet avec le tout présentiel, introduisant une notion de plus grande disponibilité des enseignants à l’égard des élèves y compris hors temps scolaire, imposant des plages démultipliées de préparation de cours au moins au début. Bref, elle rend le temps scolaire plus élastique pour les élèves comme pour les professeurs.

 Usages des Tice chez les jeunes :

  • Entre 6 et 8 ans = 1 enfant sur 3 utilise internet
  • Entre 13 et 14 ans = + de 3 sur 4 utilisent internet

=> Et c’est d’ailleurs sans doute, qu’on le regrette ou non, de leur pression que viendront les enrichissements des pratiques pédagogiques enseignantes [sous peine d’un] sérieux risque de ringardisation de l’école si [les jeunes générations] ne retrouvent pas cet environnement en classe.

http://www.wikio.fr
Posté par Nalya à 14:22 - TIC-TICE - Commentaires [0] - Permalien [#]

Poster un commentaire